Jeu de Rôle par Forum sur l'Univers Star Wars
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Corellia berçeau de la fierté des hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Mer 8 Oct - 22:14

Epistofane, Ambassadeur Jedi, passa l'embargo en brouillant les communications et en inspirant dans l'esprit de ses ennemi un sentiment de "ne me regarde pas". Un petit cultivateur tourna la tête et la détourna aussitôt. "Ne me Regarde pas!" criait Epistofane dans la force. Il influençait les esprits faibles et les faisait détourner leur attentions.

Il arriva au statioport sans être vu. La cape fendant l'air, le masque couvrant son visage de la brume tombante, le Jedi parvint jusqu'au commerce et habitation. De là il put contempler Mirialia, la cité commerciale de Corellia. Epistofane n'avait jamais vu un lieu où se trouvait autant de commerce sur une place si étroite. Des échoppes par milliers sur une centaine de mètre. Un étouffant cri de marchandages et de vantardises s'entrechoquaient de mille lieux. Il y avait de quoi affolé plus d'un maitre Jedi, tant les voix étaient fortes et dérangeantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Mer 15 Oct - 11:04

Epistofane écouta la force chanter à ses oreilles, il respira l'effluve de la spiritualité fleurir sous son né, il regarda l'air volé en calme sous le flot venté. Peu à peu la force mena ses pas vers une petite ruelle ombragée. Il n'y avait pas un chat, personne, juste l'appel de la force lui montrant ou poser ses bottes. Il marcha ainsi, se laissant guider.
Puis vers la fin de la rue, il trouva une place composé d'une série d'entrepôt. L'un deux, moins délabré que les autres, rayonnait dans la force. Epistofane se résigna à suivre les conseil de la force et entra dans l'hangar. Il y avait une concentration élevé de Sélonien.

" Bingo" pensa Epistofane.

Tout cela ressemblait à une manifestation de loutre géante. Au centre du rassemblement, Iférit, la meneuse Séloniene. Elle criait à tue tête, des petits cri de rats. Le sélonien, Epistofane ne savait le parler, mais il savait le comprendre grâce au truchements de la force.

" - Nous ne nous laisserons pas faire!" criait Iférit. " Les Corelliens nous ont trop souvent fait du mal. Nos colonies sont maltraité, eux à faire des trou pour leur agriculteur, endommagent nos terriers!"

Epistofane écoutait, tapis dans l'ombre, attendant son heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Mar 4 Nov - 20:28

Dans le ciel une explosion, puis un vacarme. La foule sortit en courant du grand hangar sous lequel se faisait les réunion. Ce fut la folie, Epistofane ne savait plus trop quoi faire puis ressenti un choc dans la force.

" - Jacen, Noxilius, ainsi vous nous avez trahi..." pensa-t-il. La force ne trompait pas. Deux Jedi avait trahi l'ordre, rejoins le coté obscur! Ignoble créature! Félon! Vous ne méritez plus de vivre!



La foule réunie, puis le leader:

" - C'est les Corelien! Ils ont envoyé une flotte pour nous détruire et voilà qu'il s'attaque entre-eux. Ils ne sont pas digne de confiance!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Sam 8 Nov - 14:34

Epistofane courut jusqu'à son vaisseau, bousculant les gens au passage qui regardait les explosions dans le ciel. Une fois le statioport atteint il repéra facilement sa navette. Il se saisit de son comlink et cria désespérément.

//Epistofane au Duc de Molinon! Nous avons un problème. Jacen et Noxilius nous ont trahi, la situation sur Corellia est critique. Je demande du soutien pour la règler. Il faut avertir le Chancelier de la situation. Epistofane, terminé.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Dim 23 Nov - 19:17

Arrow Coruscant

A la demande d'Epistofane, les renforts arrivent sous peu. Le chevalier Tanaka et le padawan de l'ambassadeur à son bord. Le duc nous envoie lui donner un coup de main alors à nous d'agir en conséquence. Je reste concentré sur notre objectif. Bien entendu, en route, j'avais un peu discutée avec Jared. Je l'avais mis dans l'embarras avec ma question. Preuve qu'il n'a pas encore réponse à tout et qu'il à encore beaucoup de chemin à faire. Le vaisseau voyage à son aise et selon les commandements transmis. Certes, j'étais aveugle mais je savais me servir de la Force à un taux bien supérieur à ceux des autres. Avantage ou inconvénient ? Allez savoir mais je n'ai pas à m'en plaindre. Sortant de l'hyper espace, je dis alors

- Nous voilà en vue de la planète Corellia.

Je touche un peu partout les ordinateurs de bord avant de trouver un spacioport où il était possible d'y atterrir. Je mis mon vaisseau en stand-bye en attendant de programmer un chemin vers cette ville. Une fois trouvé et calculé, je relance le vaisseau. Les ceintures étaient attachés et nous allons atterrir. Heureusement qu'il existe des spacioports parce que sinon, c'est la vraie galère. Je prends garde à ce qu'on ne me tire pas dessus. Je ressens dans la Force que quelque chose d'assez grave se déroule ici mais la question est quoi... Même moi, je ne sais pas encore. Je fais atterrir le vaisseau une bonne fois pour toutes. Une fois sur le sol, je désactive tout en disant à Jared.

- Dépêchons-nous... La situation est critique par ici. Il ne faut pas traîner...

Attrapant le comlink, je tente de prendre contact avec Epistofane. Je tente de l'avertir de notre arrivée par l'intermédiaire de la Force. Et oui, très pratique la Force parfois. Je raconte que des bêtises, c'est tout le temps qu'elle peut nous servir. Je reste toutefois méfiante sur ce qui se passe au alentour du vaisseau. Je suis chevalier certes mais ce que je ressens ici ne me dit rien qui vaille... Je prends mon sabre laser que je range à sa place. C'est à dire à ma taille et si je dois faire appel à lui, je le ferais mais seulement pour me défendre comme le stipule le code Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 24 Nov - 12:28

Triste sort que celui d'un Jedi. A force de porter ce masque je me rends compte de l'horreur que je suis devenu. Il est vrai que part moment ne plus être qu'un masque me permet de me consacrer entièrement à ma tâche, mais cette capacité me sépare de tout ce qu'il me restait d'humain.
Le monde me fuit. Je ne peux lui en vouloir, je fais la même chose. O toi l'univers oublié, je ne fais que t'ignorer. Seigneur que suis-je devenu.
Le Jedi est un être stupide. Utile, mais stupide. Il passe sa vie à se rendre compte des erreurs des autres. Le jours où le jedi en prend conscience, il devient comme ces deux exilés. Dépourvu de morale, ils tuent et s'enfuient. Ils ne demandent pas leur reste.

Je suis tenté.

Mais moi je suis Epistofane. L'Epistofane, comme disent certains Maitre de l'ordre. Je suis celui qui effraie. Celui qui n'a pas, plus, d'âme. Celui qui traverse la galaxie pour propagander. Je suis un démon de la nuit. Je suis un assassin, j'assassine l'espoir de ceux qui n'en ont pas. Je suis celui qui traverse la galaxie pour punir. Je n'y prend guère plaisir. Alors qu'est-ce qui m'y pousse?

La force? Je ne connais ce mot. Juste une entité étrange qui me donne de quoi vivre, de quoi faire des gestes extraordinaires. Il n'y a pas de quoi s'en venter. J'ai déjà vu des êtres volé sans avoir besoin de s'en venter.

Je ne suis rien, juste une poussière dans un système solaire. Une pluie mystérieuse.

Oh on me parle?
Du renfort?
Pourquoi pas.

Je lui répond. Je lui signale ma position. Je lui montre dans la force où je suis. Mon environnement. Ce qu'il y a autour de moi. Elle n'a pas l'air satisfaite. Dommage, je ne vois pas trop ce que je pourrais lui dire de plus.

Il y a quelqu'un d'autre. Un jeune, il désire apprendre. Moi je ne désire plus rien. J'ai assez appris pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 24 Nov - 23:16

Durant le trajet, Jared avait fais un peu plus ample connaissance avec la Chevaliere Jedi sans pour autant comprendre sa capacité, qu'il trouver si impressionnante, a pouvoir se dirigeai grace a la force dans cette sombre vision qui etait la sienne.

-Oui je l'ai sentit! repondit-il a Aneko lorsqu'elle lui annonca que la situation etait critique.

Il se redressa de son siege et accrocha sont sabre-laser dans un fourreau se trouvant sur son dos. puis il suivit la Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Jeu 27 Nov - 15:52

J'étais toujours attentive à mon environnement. Car on pouvait se faire attaquer surtout vu la situation. Et oui, être aveugle depuis l'âge de deux ans est pas facile à vivre mais j'ai pris cela avec plutôt bon vive. Mais comme tout jedi et être humain ou créature intelligentes, j'ai des points forts comme des points faibles. J'ai du apprendre à grandir avec et à me battre pour me renforcer. La vie est d'autant plus dur lorsqu'il nous manque un sens si essentiel à la vie. Une fois qu'Epistofane ait signaler sa position, je quitte le vaisseau en le verouillant derrière moi. Nous devons le retrouver. Pas que je suis satisfaite par rapoort à sa position, c'est juste le mien d'environement. Mais au moins, je sais où il est et je vais pouvoir le rejoindre. Je ne dois pas me laisser prendre de surprise et encore moins par mes propres sentiments. Je dois rester neutre et avoir un sang froid. Je fais signe à Jared de me suivre tandis que je me laisse guider par la Force. D'ailleurs, on marche au sein même de la ville avant de traverser une autre partie plus calme qu'avant. La paix... Comment peut-on qualifier cette planète en paix après ce qui s'est passé. Jacen... Pourquoi avoir agit de cette manière ? Je soupire et je ferme mes yeux qui me laisse pas une once de lumière traverser les iris... Courage, cela semble être une mission basique mais je ne devais pas sous estimer les gens ici. A vrai dire, je ressens une atmosphère très lourde tandis que je me glisse parmi les gens. Bien entendu, la capuche est obligatoire pour se faufiler parmi la foule. Je fais ussi attention à Jared afin qu'il ne me perde pas en route. Après cela risque d'être la galère... Certes, je connais sa marque dans la Force mais pour le retrouver, c'est une autre pair de manche qui se montre. Continuant à marcher, je laisse le guide agir mais tout en restant méfiante. Ma présence est uniquement un renfort et rien d'autre. Faire usage de son arme serait rendrela situation plus complexe... Déjà qu'elle prait critique... Une fois arrivé à destination, je me tourne vers Jared en lui signalant.

- Tu vois l'homme là-bas ? Il s'agit du Maître Epistofane...

M'avançant alors, je reste calme et mes pas sont lents. A quoi cela sert-il de se presser ? A rien... Même la paix est rapide tout comme la guerre. Ma Force est toujours présente. Mais ce qui m'inquiète aussi est ce qui se passe ici. J'ai sûrement sauter des épisodes... A moins que le maître m'explique. Un homme encapuchonné et portant un masque qu'elle ne voit pas s'approche... En fait, il faudrait dire que c'est moi qui m'approche de lui. M'arrêtant alors à ses côtès, je lève les yeux au ciel avant de reprendre la parole

- Maître Epistofane... J'ai un message pour vous: Voici Jared et le maître Molinon vous le confie... Pour ma part, je suis envoyé par le temple pour vous apporter du renfort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Sam 29 Nov - 0:52

Suivant Tanaka dans ce qui semblait etre une ville en "paix" Jared sous sa capuche reardai autour de lui et remarquer les regards indiscret des passant les guettés.
Il marchait derriere la jedi, la suivant de pres pour ne pas la perdre, et jeté quelque regards devant elle pour s'assurer de la direction qu'il prenait, s'attendant probablement a lui faire savoir un moment ou un autre qu'ils se trompaient de route. Mais ils Arriverent enfin a destination... Un homme a capuche se tenait,seul, debout a quelque metres d'eux.
Aneko s'adressa a lui et les presenta.

Jared comprit que s'il accepter, se serait desormais lui sont maitre, lui qui lui enseignerai l'art jedi, son mentor qui e soutiendrai dans ses missions. Le jeune jedi avait deja vu des maitres et leurs padawans, il avait eu un apercu des differente relation qu'ils entretenaient et il en vain a se demander s'ils auraient tous deux les memes relations! sans le connaitre le Maitre Epistofane ne donner pas vraiment une impression de gentillhomme sous sa capuche et son visage caché par un masque blanc.

-Enchanté de vous rencontrer Maitre! Declara-t-il maladroitement en s'inclinant!

Il leva legerement la tete en esperant avoir un petit apercu du visage de son interlocuteur, sans succes.
Il jeta un petit regard a Tanaka, cherchant du soutien. mais celle si sembla indifferente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Sam 29 Nov - 12:39

Oh un apprenti! Sacré Molinon! Je t'ai toujours dit que je haïssais m'occuper d'un de ces petits freluquet. La jeunesse est une plaie pour nous, les anciens! On ne devrait plus formé de Jedi. D'ailleurs nous avons eut un aperçu de ce qui risquait d'arriver si on formait trop de Jedi. Il vire à la Jacen!

Bon il a pas l'air méchant. Je ne suis pas une brute non plus donc j'le salue.

Qui est donc cette charmante personne à coté. Étrange, moi je me cache du regard des autres sous un masque et elle, son masque, c'est ses yeux. Étrange coïncidence.


" - Salutations Chevalier Jedi Tanaka, votre présence dans la force est tellement grande. C'est un honneur de vous avoir à mes cotés pour régler ce... problème."

Je me tourne vers l'autre qui attends toujours.
Je ferais un effort pour toi jeune homme et tu as intérêt à me rendre cela!


" - Bonjour jeune Padawan. Je suis Epistofane. Je suis enchanté d'être... ton Maitre. Comment te prénomme-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Sam 29 Nov - 14:32

ayant une mauvaise impression Jared reprit son habituel regard denué d'expression, se relevant il prit la parole:

-Je m'appele Jared Aurion..Maitre!

Tournant a plusieur reprise la tete dans differentes direction Jared resta fixé sur un point precis: les buissons sur sa droite boucher.. il y avait quelque chose de vivant qui s'y cachait.
Bien qu'il est jeter des regards a Tanaka et son nouveau Maitre ces deux la ne semblait pas deranger par cette presence, Jared comprit pourquoi lorsque deux, puis trois et enfin une petite dixaine de Dralls sortir de leur cachette. ces petits mammiferes etaient semble-t-il innofencif. Le jeune Jedi les observer intencement comme s'il s'attendait a ce que l'un d'eux s'adresse a eux, mais il n'en fut rien. Aussi il se tourna de nouveau vers son Maitre.

-Maitre...quelle est la situation en ce moment?! ces creatures ne semble pas perturber par ce qui ce passe ici! questionna-t-il.

Lorsqu'ils avaient retrouver le Maitre, Jared avait quelques difficulté a soutenir le regards masqué de son nouveau Maitre. A present il etait capable de le devisageai sans bronché!
Cette manie qu'il avait de faire disparaitre tout emotion de son visage lui permetter de cree une sorte de protection face aux regards et critiques des personnes qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Dim 30 Nov - 22:22

La vie peut être si prévisible parfois... Enfin pas que la vie est dure mais le temps nous presse et nous avons assez durer pour le moment et nous devons nous effacer... Des souvenirs, une mémoire, le passé, le présent... Toutes ses choses concrets ou non forment ce qu'on appelle notre vie. Laissant mes yeux diriger vers le ciel, je ne peux que ressentir à travers l'air, les vibrations et la Force... Tel est la sanction de celle qui à défier la destinée en devant un Jedi alors que cela lui était interdit... Je souris un peu avant de baisser mes yeux vide de lumière mais qui n'ont pas changer de couleur depuis ma maladie. Mains sur les hanches, je regarde à travers des pupilles vides de la moindre parcelle de lumière celui à qui je devais prêter assistance. Après tout, chaque vie est importante. Tel est la véritable voie du Jedi... Protéger la vie et ses principes les plus fondamentaux...

- Salutation, maître !

Et oui, j'avais oublié de le saluer... Que je suis bête. Je garde malgré tout le sourire. J'ai la volonté de vivre ma vie et ceux malgré mon handicap... Mais je suis peut-être un grand danger pour mes ennemis car je ne peux guère être trompée... A défaut d'avoir la vue, j'ai autre chose de bien plus intéressant... Une sensibilité hors paire avec la Force. Est-ce un don ? Ou bien un moyen de m'exploiter ? Pour le moment, je suis plus celle qui exploite que celle qui est manipuler... Quel est le véritable sens du mot "vie" ? Je ne suis qu'un pion de la Mort et je en travaille qu'avec une force qui se trouve cacher au fond de moi-même et de chaque être vivant... Mais encore mon chemin à terminé avant d'aller me donner à la Mort qui n'est que la messagère de la source vitale d'énergie: la Force... Je reste quelques secondes à observer le maître avant de demander

- Quel est donc le problème ? Maître Molinon ne m'a quasiment rien dit concernant la situation ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 15 Déc - 15:08

On vient m'aider et on ne sait rien? A quoi bon proposer son aide alors?

" - Deux factions s'entretue ici. Ces humanoïdes ressemblant à des rats sont en conflits permanent avec les Corelliens tandis que les Deux Jedi qui étaient censé faire régner l'ordre ici se sont mutiné et ont engagé le combat avant de s'enfuir. La situation est au plus mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Ex-Compte: Jacen Solo
Apprenti Sith
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 15 Déc - 19:22

Vivi Jorion, s'étant emparée de son Comlink pour établir une liaison avec le Jedi Epistofane, apparut sur celui de ce dernier.
Elle ne pouvait le voir, lui non plus, l'appareil de communication en sa possession actuelle n'étant pas des derniers modèles.
Elle prit une intonation claire mais posée et entama le dialogue, dans le but de laisser un message, le Comlink du Jedi étant coupé


"-Je vous salut honorable Jedi. Je suis la première ministre des cinq mondes de Corellia, recemment élue, Vivi Jorion. Je tenais, même si ce n'est pas le moment je le pense, à vous remercier pour le mal que vous vous donnez. Je serais brève, je vous invite dès que cela sera possible, seul ou accompagné, à me rejoindre dans mon bureau, au centre de Corellia, non loin du sénat. Deux gardes vous y attendront et vous mèneront à moi. Vous voudrez bien m'excusez je vous pris si je ne puis moi même vous accueillir, or je dois avant cela aider à une planification dont je vous ne vous parlerais qu'en privé, ou avec d'autre Jedi bien entendu. Car nous avons depuis quelques temps bien que le premier ministre avant moi, même avec le respect que j'avais pour lui il faut bien le dire, le savais et en agissant de manière répressive à aggraver cette situation. Mais à quoi bon le blâmer, Corellia est désormais confrontée à nombre de problèmes, dont celui auquel vous faites face qui nous affecte également. Nous parlerons très bientôt de tout cela. Merci à vous, a très bientôt. Salutations."

Elle éteignit l'appareil et se reposa dans sa chaise. Quelques secondes plus tard, elle établi une connexion avec le responsable des opérations sur Corellia de la CorSec et lui donna les directive, comme elle allait le faire avec les autres responsables. Elle attendrait ensuite les Jedi. Elle était ravi de cela, n'en ayant seulement entendu parler, ce serait une bonne chose de rencontrer ces gardiens de la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsexile.forumactif.org/forum.htm
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 15 Déc - 22:15

On est là pour régler ce problème maintenant. La bureaucratie, j'en ai que faire. Moi, Epistofane, agit dans l'ombre pas dans les bureau. Cette affaire dure depuis trop longtemps. Ca n'est pas en allant s'éterniser dans le bureau d'une ministre que le conflit va s'arranger. Mais bon, je suis un Ambassadeur, je dois pouvoir rester courtois.

" - Première ministre, je viendrais dans votre bureau dès que le conflit actuel sera régler. Je ne refuse pas votre aide, mais cela n'est pas dans ma nature de laisser s'aggraver la situation. Il y a des émeutes ici, et si nous n'intervenons pas maintenant, il y aura des blessé. Nous viendrons d'ici peu. Si vous voulez avoir une réponse rapide, contactez le Maitre de l'ordre Jedi, le Duc Himmler Molinon, il est plus qualifié que moi."

Un coup rapide au comlink et ce fut rapide.

Je me tourne vers la foule. Le tout commence à se remuer. Faudrait peut être y aller. Le petit veut faire ses preuves? Allons-y alors.

" - Jared Aurion, c'est cela? Et bien Jared on va tenter de calmer ces types. Première règles du Jedi, on ne sort pas d'arme en premier. Nous possédons la capacité de parer les attaques plus rapidement que quiconque, profitons-en pour être pacifiste. Pas de sabre laser pour l'instant."

Je veux pas qu'il y ait de mort ici. Encore moins un padawan.

" - Chevalier Tanaka, je vous fait confiance. Je n'ai pas à vous donner d'ordre. Vous êtes de rang égal. Je suis tout ouïe sur le comment de la situation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Jeu 18 Déc - 21:17

En entendant la nouvelle les yeux du Padawan s'agrandirent...: "les Deux Jedi qui étaient censé faire régner l'ordre ici se sont mutiné et ont engagé le combat avant de s'enfuir"
Cette phrase resonnait dans sa tete mais il reprit vite son calme et ne laissa pas toutes les question qui le submerger sortir de sa bouche. Il reflechissait plus vite que son cerveau ne le lui aurai permis habituellement, il revoyer des heures d'entrainement a la force et au sabre-laser sous les yeux du Maitre Jacen, durant ces heures d'exercices il avait plusieurs fois eu l'occasion de lui parler. Jacen l'avait soutenu et encourager a prouver son talent et a present... Il avait trahi leur cause! Il avait trahi les jedis..Il l'avait trahi. Il imaginait la scene ce derouler et fini par penser qu'il etait inutil de lui chercher des excuses! en ces temps trouble, nombreux etait les jedis qui avait quitter leur camp, et Jared sentit monter la colere en lui. mais il fut detourner de ses pensé par le Comlink de Maitre Epistofane et se reconcentra alors sur le present.

Jared ecoutait son maitre s'adresser a la polititienne et sans le dire il approuva la decision du Jedi.
Lorsqu'il eut terminer Epistophane se tourna de nouveau vers eux et il s'adressa a son disciple, apres avoir reçu ses premieres instructions Jared s'avança vers le tumulte qui devenai de plus en plus intense!

"Maitre! Nous devrions faire vite si nous ne voulons pas faire attendre la Ministre! "
En realité ce n'etait pas la jeune femme qui le pousser a l'impatience, il voulais retrouver le plus rapidement possible les deux Jedis et pouvoir en decoudre...les forcer a eprouver du remords.. de la culpabilité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 29 Déc - 2:22

Bah quoi ? C n'était pas de ma faute si je n'étais pas au courant de ce qui se passe ici ? C'est Maître Molinon qui m'a dit qu'Epistofane m'en dirait plus. Et puis zut, pas la peine de me "regarder" de cette manière... De toute façon, je peux pas te regarder dans les yeux. Nananère... Bon, je dois garder mon sérieux. Je reste fixe et je fais comme si je regardais le ciel. Ce qui n'était pas le cas car je ne vois rien. Pourtant de l'extérieur, mes yeux semblent parfaitement normaux mais aucune particule de lumière ne passe mes iris... Je laisse le vent se faufiler dans mes cheveux et ceux dans le silence le plus complet. D'ailleurs, c'est dans le silence que j'entends le bref rapport de mon supérieur hiérarchique concernant les derniers événements sur la planète Corellia. Ainsi dont la situation est comme je semblais la ressentir... Au moins, cela prouve que j'ai garder la main sur ma maîtrise de la Force. A vrai dire, je dois beaucoup à mon maître décédée car c'est grâce à elle si j'ai combattu jusqu'à maintenant. C'est alors qu'elle se mit à réfléchir. On put seulement entendre un petit gémissement au départ.

- Hum....

Je porte alors ma main droite sous le menton quelques secondes avant d'entendre une voix... Mais d'où provient cette voix ? En me concentrant, je pus aisément me rendre compte qu'il s'agissait d'un comlink. D'ailleurs, je sors de ma réflexion pour m'approcher d'Epistofane afin d'entendre d'une manière plus claire. Cette voix était celle d'une fille ou plutôt d'une femme. Elle parle de vouloir rencontrer les Jedi. Bon, d'accord mais on ne peut pas laisser la situation telle qu'elle se trouve actuellement. Hum... Dans la mesure où ma priorité est d'aider Epistofane, si on veut pouvoir s'occuper des deux, on va devoir se diviser... Je suis avec attention tout le monologue du nouveau premier ministre... Hum... Au moins, elle cherche à aider Corellia mais la question est est-ce que nous pouvons avoir confiance en elle ? Je dois vite me décider. J'entends par la même occasion la réponse du maitre face au monologue de celle-ci... Je crois que je vais me décider et proposer la division afin de mieux maîtriser. Dans la mesure où Jared à désormais un maître, je serais seule tandis que le maître et le padawan iront ensemble. Chose parfaitement logique. C'est alors qu'il dit à Jared qu'il ne faut jamais sortir le sabre en premier. Cette réplique me fait sourire car mon maître me l'avait fait comprendre d'une toute autre manière. Il faut dire que j'avais eu beaucoup de mal mais maintenant je me sens plus à l'aise qu'avant. Ainsi Jared cite alors une phrase pour laquelle je lui donne mon approbation. Je réfléchis encore un peu avant de prendre la parole.

- Maître Epistofane, je donne mon approbation aux paroles de votre padawan. Il ne faut mieux pas faire patienter Madame le Ministre des cinq Mondes alors voici ce que je propose. Vu que la situation ici demande une intervention urgente, je vais rester ici afin de tenter de calmer la situation. Pendant ce temps là, je vous laisse vous rendre auprès du nouveau premier Ministre. Il faut savoir ce qu'elle a derrière la tête et si on peut lui faire confiance... Si on peut avoir confiance alors elle sera sûrement un excellent atout pour la République par la suite...

Je porte alors ma main droite sur ma taille et j'allume mon comlink que j'avais éteins afin d'être tranquille durant le voyage. Mais ce qui est bien, c'est que je peux régler la fréquence avec le simple usage de la Force. je mets ensuite les mains sur mes hanches en disant à l'attention des deux. Je sais que la situation est dangereuse mais il faut savoir prendre des risques.

- Je reste en contact via le comlink. Maintenant à vous de voir si vous acceptez ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 29 Déc - 16:40

J'aime les personnes qui ont le culot de me contredire, de ne pas avoir la même vision des choses que moi. Bon Ok je suis plus teigneux qu'un Jedi devrait l'être. Ce n'est que service rendu à l'ordre. J'en ai bravé des périls pour pouvoir être l'homme que je suis devenu. Je suis Epistofane le Jedi dont personne n'a jamais vu le visage. A part Sir Molinon, mon ancien Maitre, celui qui m'a légué tout son pouvoir.

" - Alors soit, je n'ai guère envie de me salir les mains en abattant ces pauvres gens. Si la guerre et la violence vous intéresse, je m'en irais donc voir cette ministre. Mais je ne vous cacherais pas que cette solution me rebute."


Je me tourne vers le petit.

" - Allez viens fiston, je vais te montrer en quoi la politique est mal faites."

Je m'en vais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 29 Déc - 17:21

Jared aurait preferer etre au front pour affronter le danger, car c'etait tous de meme dans ce but qu'il avait subit un entrainement au sabre laser mais il devai suivre les ordres de sont nouveau Maitre. Et qu'importe le chemin, il etait sur de retrouver un jour ou l'autre sur sa route les deux Jedis sombre. Avant de suivre sont Maitre il adressa un bref signe de salut a Tanaka et lui souffla: "Que la Force soit avec vous"

Il s'en alla ensuite avec son Maitre rencontrer la premiere Ministre des cinq mondes.

Vraiment...Je ne comprends pas pourquoi la Ministre a besoin de nous. Nous sommes deja venu regler leurs problemes et nous devons en plus faire acte de presence...

Toutes en marchant Jared jeter quelque regard embié a son Maitre, ce demandant s'il l'ecouter! Car le Masque qu'il porter ne laisser paraitre aucune expression, rien qui puisse trahir ses pensées! Jared penser alors que c'etait un grand avantage qu'il avait là lors des moments d'action. Ce masque etait une couverture! Il pouvait fermer sont esprit à n'importe qui. Et ainsi, durant le temps de trajet parcouru Jared eprouva pour sont Maitre une certaine admiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morton
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
Chevalier Impériaux - Maitre - Administrateur
avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 25/09/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humain
Métier: Maitre Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Ven 2 Jan - 13:57

Allons mon jeune apprenti, pourquoi me fixe-tu ainsi? Ce masque que je porte ne te fait-il pas comprendre que je me coupe de toi et du monde. Si je t'ai accepté comme apprenti, c'est par pure dévotion à l'Ordre. Mais cela n'aurait tenu qu'à moi que je t'aurais déja renvoyé chez tes parents!
Je suis un recruteur, un ambassadeur, pas une espace de professeurs. Comment puis-je être une ombre, si j'en possède moi-même une à mon tour.
Je n'aime guère les politiciens. Et cette ministre au nom ignoble me répugne d'autant plus. Mais l'on peux exprimer son dégout sans en faire une généralité de discussion.

La route est longue. Le décors habituel défil. Mais peu à peu, nous laissons les complex de hangar pour un certains coté urbanistique. De hautes tours. C'est sûr, le bureau du premier ministre n'est pas loin.

J'attrape un speeder-taxi, marre de me taper à mille lieux. A force, mes jambes son fatiguée. Je n'ai plus quarante ans!

" - Avant de passer voir la première ministre j'aimerais te montrer une chose mon apprenti."

-> Sénat de Correlia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesguerresinfinies.1fr1.net/
La Force - Maitre du jeu
Administrateur


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Ven 2 Jan - 14:11

Alors qu'Epistofane et le jeune Jared s'en allaient vers le sénat, près de Aneko la situation devenait de plus en plus grave. Les foules des jeunes humanoïdes-rats se transformaient peu à peu en émeutes allant d'une violence croissante.

Il y avait des insultes qui allaient et venaient tandis que d'autres lançaient des pierres. Lentement mais surement, la foule en colère se déplaçait vers les zones plus fréquentées.

Ce fut comme un jeu de dominos. Une bousculade. Un juron. Un poing. Une bagarre. Du danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Mer 7 Jan - 1:34

Rhalala, sacré Epistofane va... Il n'a pas vraiment compris que si je lui est conseillé d'aller voir le premier ministre c'est pour protéger son padawan. Et bien, oui, je sais, il n'est pas bon de s'attacher mais ce gamin à piquer ma curiosité. J'espère en tout cas que ce petit être sera s'imposer afin de devenir maitre... C'est pas que j'aime la violence mais il faut bien que quelqu'un s'en occupe. Cela ne fait pas trop plaisir d'entendre ça mais bon. Je passe l'éponge, il faut mieux. Comme si les Jedi aiment la violence... C'est délirant dés fois d'entendre de telles bêtises... Enfin, j'ai du peine sur la planche moi avec ce litige à régler et le plus vite possible. J'avais mon comlink de brancher et par conséquent, je pouvais rester en contact avec le maître et son élève. Mais avant de partir, je me devais de répondre amicalement au maitre.

« - Je n'aime pas particulièrement la violence mais il faut savoir en faire usage lorsque les conditions l'imposent, Maitre... Que la force vous accompagne tout les deux ! »

Je regarde le padawan avec un sourire. Il me souffle une phrase et je le remercie en posant une main rassurante sur son épaule. Ce ne serait pas la première fois que je me retrouve dans une position comme celle-ci. Lorsque mon maître est décédé, j'ai du me battre seule pour sortir vivante de la mission. Mais depuis, j'avais prit de la distance par rapport au temple et j'en avais fort besoin. Mais aujourd'hui, je suis plus forte qu'avant et ce n'est pas parce que je ne suis qu'un chevalier que je ne peux pas m'en sortir. Mais il faut avoir avant tout confiance. Un Jedi ne sort jamais l'arme en premier, voici l'une de règles d'or des membres de l'Ordre. D'ailleurs, Epistofane en parlait à Jared peu de temps avant. Je les regarde s'éloigner et j'espère qu'il s'en sortiront avec madame la Ministre. Je reste alors à ma place, les laissant s'éloigner mais je devais réfléchir à une solution afin d'aider au mieux la population qui sombre réellement dans une crise. Je suis Jedi après tout et on peut discuter. Quoiqu'en y réfléchissant bien, avec ce qu'on fait mes prédécesseurs, cela semble plutôt mal parti et ça, je veux bien le reconnaître volontiers. Ils s'éloignent enfin de mon champ de « vision » et je pus me concentrer sur ce qui se passe avec plus de précision. Il ne fallait pas oublier que j'ai une maitrise de la Force bien supérieure aux autres apprentis, élèves et chevaliers. On pourrait même dire que je pourrais atteindre celle des maîtres.

Même si mes yeux clairs ne laissent pas passer une seul brin de lumière, on ne pouvait pas réellement voir que je suis quelqu'un qui ne voit pas. Mais contrairement à l'ensemble de mes camarades, j'ai appris à évoluer avec mon handicap et j'ai appris à en faire un allié précieux. La preuve, aujourd'hui, je vois mieux que quiconque et je peux deviner des choses rien qu'avec l'aide de la Force. Je ferme alors mes yeux qui sont encore colorés afin de vérifier tout ce qui m'entoure et surtout l'ampleur des catastrophes. J'avais besoin de me concentrer et de méditer comme on pouvait le dire chez les Jedi. La méditation... J'en est fais pendant des années et des années avant de réellement travailler sur mon handicap. La tâche de mon maître avait été longue mais elle est parvenu à faire de moi un chevalier Jedi à part entière avant de s'éteindre à tout jamais. Si seulement vous étiez à mes côtés... Votre sagesse me serait d'une aide très précieuse... Mais je dois cesser de rêver au passé et j'avais une tâche plus importante à régler... A peine qu'ils avaient disparu, je pus ressentir beaucoup de choses et surtout beaucoup de sentiments. Haine, colère... Ces sentiments ne sont jamais bon d'être ressenti mais je devais rester calme et continuer ma lignée. A travers chaque objet, je ressentais quelque chose, à travers chaque être, un sentiment... Je voyais par leur sentiment et je voyageais à travers leur force vitale. Voilà comment je pouvais avoir un tel contrôle de la Force... Car chaque chose, chaque être, chaque plante possèdent une sorte d'énergie vitale nécessaire. Je voyais à travers eux, à travers leurs sentiments qui étaient très fort en ce moment mais pour moi, je me devais de faire abstraction afin de ne pas me laisser entraîner. Lorsque j'eus trouver ce que je cherchais, je remis ma capuche sur la tête afin de rejoindre les coins les plus fréquentés. Je ressentais douleur, violence, haine, colère et cela ne me laisse point indifférente. Et oui, quelqu'un qui maitrise la Force et bien plus sensible aux sentiments. Mais en tant que chevalier, je devais trouver la Force de continuer et d'œuvrer pour la paix et l'équilibre du monde.

Capuche sur la tête, j'avançais péniblement dans la tâche de tenter quelque chose pour les aider. Les sentiments qui émanèrent de ces hommes étaient potentiellement dangereux pour moi et j'en étais pleinement consciente. Mais j'avais choisi ce chemin car un Jedi traverse n'importe quel obstacle jusqu'à trouver un adversaire plus fort que soi. C'est ainsi mais je ne rechigne en aucun cas. Je devais avancer et ceux quelque soit l'adversité. Ma cape marron montrait bien que j'appartenais aux Jedi mais je devais me montrer discrète. L'heure n'est pas encore venue d'agir. Dans l'ombre, je veille et je surveille mais je suivais les hommes qui se lançaient cailloux et autres objets à porter de vue. Je devais trouver un moyen de retrouver les deux chef de gang en face à face. Des humanoides-rats continuaient d'avancer. Mais en observant autour de moi, je trouve un truc qui va me permettre d'intervenir. Enfin, même si je sais que je vais devoir faire appel à la Force pour calmer leurs ardeurs. Je disparais dans la foule avant de disparaître totalement du troupeau de moutons de panurge. J'avance de fil en aiguille et je finis par me mettre en travers de leur chemin. Je sais d'ores et déjà que cela ne va pas leur plaire mais je ne veux pas de massacre. Corellia est une planète qui appartient à la République et tant qu'elle sera sous la juridiction du Sénat, les Jedi seront là pour cela. Je suis peut-être un tontinait suicidaire avec ce jeu là mais il faut savoir prendre des risques... Qui ne tente rien, n'a rien. Mais je devais aussi faire attention à mes paroles...


« - C'est quoi ce remue-ménage ? Vous croyez que c'est avec la violence que l'on règle ce genre de problème ? »

Je devais sûrement parler pour ne rien dire mais je m'étais arrangé pour tout le monde m'entendent. Je suis sûre que cela va dégénérer mais je ne me laisserais pas faire. Je suis peut-être Jedi mais si je dois sortir le sabre pour me défendre, je le ferais. Cependant, je ne tuerais personne même pas les personnes qui tentent de m'attaquer. Si il y a en tout cas. Restant bien plus que sur mes gardes, j'attends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Dim 25 Jan - 23:23

Apres une bonne demi heure de marche, le Jeune Padawan arriva a l'endroit d'ou provenait les cris et hurlements de foule. Au milieu des deux camps ce trouver Aneko!

Qu'estc-e que.. Que ce passe t-il ici?

Jared descendit du bloc de pierre sur lequel il venait d'apparaitre en faisant un bon qui le propulsa a quelques metres de son "equipiere"! Il s'approcha tout en observant la foule,qui, lui rendai ses regards interrogateur.

Je...C'est moi! Je reviens du bureau de la Ministre des 5 mondes! Nous avons a present le departement de la securité sous notre commandement pour regler le conflit...Mon Maitre est retourner sur Coruscant..regler d'autre affaires! Quelle est la situation ici?

Les habitants de Correlia semblai figés! seul quelques bruits de rumeurs etait encore perceptible et tous tenter d'ecouter la conversation! Jared s'attendait a tous moment a ce que tous ce jettent sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina Solo



Nombre de messages : 53
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Humaine
Métier: Chevalier Jedi & Padawan de Mara Jade Skywalker

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Lun 26 Jan - 2:05

Je me trouvais toujours parmi eux mais cela ne semble pas les déranger plus que cela. La situation ne semble guère s'est améliorée mais néanmoins pas aggravée non plus. Les efforts manifestées par le chevalier ne semble pas être bénins. Heureusement d'ailleurs... Mais je devais rester prudente car même si mon rôle est de calmer, ou du moins tenter, toute acte ou tentative de guerre. Mais je savais que devant des peuples déchirés et une planète en perdition. Mais j'étais loin de m'imaginer qu'il se passait des choses bien plus graves sur Coruscant ou bien ailleurs... Pour être honnête, j'étais bien plus concentrée sur ce qui se passait ici qu'ailleurs. C'est alors que la Force me signale quelque chose... Comme une voie... Ou plutôt un lien que je pensais mort et depuis longtemps... Cette voix... Non... Cela n'est pas possible ? Elle est morte dans son vaisseau qui à exploser... Ce n'est pas possible... Pourtant, ce lien... Nous étions les seules à le connaître... Sur mon visage naturellement neutre venait d'apparaître un air surpris et troublé... Oui, elle avait réussi à me surprendre mais était-ce vraiment elle ? Je ne veux pas y croire... Je reste inactive comme déconnectée pendant plusieurs minutes... Oui, je la sens mais elle est morte... Je n'y comprends plus rien... Je suis perdue... Elle est fière de moi ? Je ne veux pas y croire... Comment peut-elle être fière après s'être faite passer pour morte ? Elle était la seule personne qui m'était proche... Pourquoi maintenant ? Je dois me calmer mais ce petit message ne m'aide pas à garder le contrôle. Pour les adeptes de la Force, ils pouvaient ressentir une période de doute et de remise en question. Pourquoi le doute s'empare-t-il de moi ? Ce n'est vraiment pas le moment... Ouvrir mon cœur à la peur ? Non, je ne peux pas... Je ne dois pas... La peur attire vers le coté obscur... Coté obscur ? Est-il possible … ?

Je mets alors mes mains sur la tête.. A force de réfléchir et de me poser des question, j'en attrape mal à la tête... Oui, je l'ai considérer comme une véritable amie mais dois-je réellement l'écouter ? Je dois rester concentrée sur ma mission en cours... Mais un dernier mot avant que je saches où elle se cache... Vient à moi... Serait-elle réellement en vie ? Le seul moyen de le savoir c'est d'aller vérifier... Mais je ne peux pas... Du moins pas de suite... Alors que les dernières nouvelles me perturbent, il fallait qu'une vision se manifeste. J'y vois une personne que je ne connais pas mais qui semble être armé d'un sniper... Que va-t-elle faire ? C'est alors que je vois le viseur et que je prends un air meurtri avec les yeux écarquillés... C'est... C'est... Oui, je l'ai reconnu... Il s'agit du Grand Maître du Temple... Maitre Molinon... Mon cœur commence à battre de manière plus rapide comme des palpitations... Je redoute car je me doute de ce qui va se passer. Même si je sais que le Grand Maître pourra survivre, il faut toujours se méfier. Je reconnais alors une armure de Mandalorien. Mandalorien ? Mais … Pourquoi cherche-t-il à tuer le président du conseil Jedi ? J'avoue que beaucoup d'informations manque à ma base de données. C'est alors que je la voit tirer et je vois la balle atteindre sa cible... Puis quelque chose semble m'extirper de mon état second... Une énorme perturbation dans la Force se fait ressentir et je compris rapidement ce qui se passait... Mais pour une personne comme cela, je venais d'avoir un trop plein et je perdais rapidement ma propre confiance en moi... Vu la vague de perturbation, beaucoup d'adepte de la Force l'ont forcement ressenti... Voilà un obstacle qui risque d'être difficile pour les Jedis actuellement en mission et le moral risque d'en prendre un coup... Elle, c'est déjà fait. La Force... Unité neutre influençable en fonction des sentiments et du caractère de la personne qui en fait usage mais qui représente un certain équilibre... Revenant à la réalité, je place ma main devant ma bouche... Ces images sont difficiles à encaisser même pour une aveugle... Quelque chose venait réellement de me toucher alors que je devais être capable de faire abstraction de mes sentiments...

Restant immobile pendant plusieurs minutes, je ne réalise pas que j'étais là depuis pas mal de temps. Je devais reprendre mon calme et me concentrée sur ma mission. Mais comment récupérer tout ça après avoir vu le propre meurtre de celui qui s'est toujours sacrifié pour sauver la paix et aider les padawans comme moi ? La perturbation que j'ai ressenti me montre bien qu'il n'est plus de ce monde... Peut-être suis-je la seule à savoir ce qui s'est passé ? Selon la vision, il se serait fait tuer devant toute une assemblée. Une assemblée ? Oh non, mes pensées m'échappent... Je dois rester calme et ne pas paniquer. Du calme, Aneko... Reprends-toi sinon tu vas chavirer... Il est vrai que je suis encore fragile mais je dois prendre sur moi. Surtout qu'ils peuvent me sauter dessus pendant mon moment de faiblesse même si je réagirais... Plus lente certes mais je réagirais... Mais je réalise que malgré les années de séparation, le lien est encore aussi puissant et présent qu'avant. Je vais donc devoir me contrôler mieux que cela...

Reprenant alors mon sérieux, ou du moins essayer, je sens une présence dans la Force que je connais. Oui, c'est le padawan de maître Epistofane... Jared... Est-il au courant du malheur qui vient de frapper le Temple et l'Ordre ? Non, je dois oublier cela pour l'instant... Mais je ne peux pas m'empêcher de me poser beaucoup de questions et le jeune padawan put brièvement le ressentir... En même temps, je suis peut-être très forte dans ma maîtrise de la Force mais à défaut, je ne parviens à me cacher... C'est alors qu'il s'approche et je libère un profond soupir. Puis il prend la parole et je me devais de l'écouter... Je me tourne vers lui en l'écoutant. Il m'annonce que le premier ministre nous avait confier le département de sécurité... Bien ou mal ? Devons-nous réellement faire appel à la violence pour résoudre ce problème ? Si on en vient là, cela montrerait que la populace à raison et cela risque de dégénérer en guerre civile plus que sanglante. C'est justement ce que je cherche à éviter... Enfin, c'est vite dit. Dans l'état où je me trouve, ce n'est pas dit que je sois encore capable de terminer cette mission correctement. Ma voix plutôt grave se manifeste alors...


« - Cela ne semble pas s'aggraver mais cela ne s'améliore pas non plus... »

Ce qui est vrai mais ils étaient presque à vouloir nous sauter dessus. Mais je libère un soupir... Pourquoi ? Juste parce que je ne parviens pas à faire le ménage dans ma tête. Je suis trop chamboulée pour ça... mais je dois le faire. On ne peut pas rentrer maintenant même si à Coruscant, la situation est pire... Enfin, d'un certain point de vue... Qui va être nommer à sa place ? Quels changements va subir le temple ? Le conseil ? Je secoue ma tête pour chasser toutes ses questions de ma tête. Epistofane est parti ? Oh non... Voilà que je me retrouve à la tête des opérations dans mon état... Pas bon signe mais je devais me reprendre...

« - Je te remercie, Jared, mais une nouvelle situation nous oblige à en terminer au plus vite avant de repartir le plus tôt possible sur Coruscant... »

Devais-je lui dire ? Pas maintenant... Même si on pouvait ressentir mes doutes dans la Force, je devais garder le contrôle et ceux jusqu'à la fin de la mission avant de rentrer. Bien entendu, je devrais surveiller l'Holonet afin de savoir quand sont prévu les obsèques du Grand Maître assassiné... L'ordre doit être dans un désarroi et je comprends pourquoi Epistofane est reparti... Je suis plus que certaine qu'il est reparti à cause de ce que j'ai vu et ressenti... Ce ne serait pas une surprise... Allait-il lui poser la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Aurion
Padawan
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Barre d'expérience:
1/1  (1/1)
Râce: Kiffar
Métier: Padawan Jedi

MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   Sam 31 Jan - 11:34

Jared n'avait pas perçu la Mort de maitre Molinon dans la force, mais a present quil voyait l'etat d'Aneko il fit le lien avec le depart de son Maitre!

Dites moi ce que je dois faire...Savez-vous comment proceder?

En reflechissant Jared n'avait pas envisager que le fait de faire appel a la securité pourrai entrainer une incomprehension de la part des civil...La encore il senti sont manque d'experience. Toutefois il ne savouait pas vaincu!

Si nous ordonnons au soldats de ne pas faire usage de leurs armes en essayant de calmer la population plutot que de les effrayer.

Il regarde autour de lui, les habitants les observe d'un air curieux puis il reprit


Vous avez reussi a attirer leur attention, si nous prenons la paroles alors il sera peut etre possible de leur faire entendre raison..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corellia berçeau de la fierté des hommes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corellia berçeau de la fierté des hommes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Bande d'Hommes Bêtes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Exile :: Archives et Corbeille :: Archives :: RP-
Sauter vers: